Association Haute-Marne Enfants du Togo - Mairie, 52500 Corgirnon

Pour le développement de l'alphabétisation au Togo.

Retour au sommaire

Lu dans la Presse : "Haute-Marne Enfants du Togo : les projets avancent"

L'association fondée par André Romano a le projet de construire une école à Niamtougou à 480 km au nord de Lomé (Voir la Croix Hebdo du 21 octobre 2005). Six bénévoles viennent d'effectuer un voyage pour mettre en route la construction.

Une première école avait été construite, aux frais d'André Romano, avant la création d'Haute-Marne Enfants du Togo en 2003. Elle accueille aujourd'hui 240 élèves. Une seconde école, face à la première, devrait voir le jour avant juin 2006. L'avancée des travaux se fait pas à pas. "Ce voyage était avant tout l'occasion de confirmer les devis. Ce sera un bâtiment de cinq classes. 300 élèves dans un premier temps y auront accès", explique André Romano. Pour le moment, la population locale s'est engagée à fournir et acheminer 300 m3 de sable et de graviers sur le lieu de construction. "Cela devrait être fait au 15 décembre prochain. C'est un travail effectué par les femmes à la saison sèche qui débute normalement en novembre. Elles vont à la rivière chercher le sable, le déposent sur les berges puis il est acheminé par les hommes. On ne fera signer le contrat au maçon qu'une fois que ce premier travail sera fini pour que les délais puissent être tenus", ajoute André Romano. Une date butoir a été convenue avec les différents responsables et l'école devrait être construite en quatre à six mois. Cette école - un collège ou un lycée - appartiendra à l'Etat togolais mais sera géré par la population locale et le comité villageois de développement. André Romano et l'association espèrent un développement plus grand dans les années à venir : "Nous avons prévu une dalle au-dessus de ce bâtiment qui permettra de faire un second niveau, avec un escalier si l'on souhaite l'agrandir".

"Voir sur place le fruit des efforts"

Par l'intermédiaire d'Olivier Lutz, conseiller technique au ministère de la Jeunesse du Togo, André Romano a rencontré l'association des Volontaires français pour le Progrès et le service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France. Celle-ci a le projet de construire un terrain de sport, entre les deux écoles. "Le dossier franchit les diverses étapes à l'ambassade. Il y a deux commissions qui étudient l'implantation du terrain. Les personnes rencontrées sur place sont encourageantes sur l'avancée du projet. Si c'est accepté, les travaux commenceront en janvier", indique le président de Haute-Marne Enfants du Togo.

Pour les bénévoles de l'association, ce voyage, le premier au Togo, a aussi été l'occasion de découvrir l'Afrique. "Ils ont été enchantés par le voyage et la gentillesse des Togolais. Ils ont été ravis de voir sur place le fruit des efforts qu'ils font ici. Nous avions, dans nos bagages, au moins 200 kg de médicaments, de pansements et de lunettes. Les écoles primaires de Haute-Marne qui sont en liaison avec des écoles togolaises ont collecté de l'argent et nous avons ainsi pu acheter des fournitures sur place, cahiers, stylos et livres. Nous avons loué un mini-bus pour nous déplacer et nous sommes allés directement dans les écoles pour leur apporter les fournitures". Les bénévoles ont également découvert la première école construite et l'atelier couture financé par l'association. Le prochain voyage est prévu pour le mois de février. D'ici là, les travaux seront en cours et il s'agira de suivre l'avancement et le bon déroulement des opérations.

Marchés de Noël

Pour soutenir l'association, les bénévoles seront présents sur plusieurs marchés de Noël où ils proposeront des objets d'artisanat local en ébène. André Romano réalise régulièrement des documentaires, disponibles en VHS. Il vient de terminer le montage d'un troisième film sur la végétation et des cultures peu connues en Europe, comme le néré, le capokier, le baobab et ses fruits ainsi que diverses variétés de palmiers. Dans le quatrième film, il présentera des cultures mieux connues, entre autres, le mil, le cacao et le café. L'association souhaite, à travers ces initiatives, pérenniser son action d'aide et de développement.

Elise Bouges

Haut de page

Mentions légales