Association Haute-Marne Enfants du Togo - Mairie, 52500 Corgirnon

Pour le développement de l'alphabétisation au Togo.

Retour au sommaire

Lu dans la Presse : "L'Assomption vient en aide aux enfants du Togo"

L'école primaire de l'Assomption a décidé de venir en aide à l'association Haute-Marne enfants du Togo. Grâce à elle, 500 € ont été récoltés. Ils serviront à financer la construction d'une école dans un village au Nord de la capitale, Lomé.

Les petites mains se lèvent les unes après les autres. Les enfants de l'école primaire de l'Assomption ne manquent pas de questions sur les petits Togolais et leurs conditions de vie. Face à eux, André Romano, fondateur de l'association Haute-Marne Enfants du Togo. Hier, les quatorze classes de l'école l'ont rencontré pendant près d'une heure. Une manière de concrétiser une opération de solidarité qui se déroule depuis quelques semaines dans l'établissement en faveur de l'association. Une journée "sandwich partage" et une vente de gâteaux ont permis à l'école de réunir 500 €. Reversés à Haute-Marne enfants du Togo, ils permettront de participer au financement de la construction d'une école à Niam Tougou, à 460 km au Nord de Lomé, la capitale du pays. A l'origine de la démarche, Francine Nivoy, professeur des écoles à l'Assomption, et ancienne élève d'André Romano, autrefois professeur au collège de Bourmont, d'où elle est originaire. "L'opération entre dans le cadre du projet d'école : découvrir l'autre et ses différences. Prendre conscience de notre richesse, nous, Européens, et des conditions de vie de ces enfants au Togo", explique-t-elle.
Car les petits Togolais sont loin d'avoir la même qualité de vie et d'apprentissage des connaissances que leurs homologues français. "L'école, là-bas, raconte André Romano, ce sont des cabanes en paille. Les enfants sont assis sur des cailloux, ils écrivent sur n'importe quoi. Et pour eux, l'école c'est très important. Apprendre le français par exemple, c'est vital pour pouvoir aller gagner sa vie."

Pour une école : 33000 euros

Haute-Marne enfants du Togo est née en 2002 pour aider ces enfants. Elle mène des actions individuelles en achetant des médicaments et des fournitures, mais aide aussi des structures déjà existantes comme un orphelinat et un foyer pour les enfants atteints du sida. Enfin, elle a vocation à construire. L'école est le gros projet de l'association. Il lui faut réunir près de 33000 € pour y parvenir. L'association compte sur le Conseil général et le Conseil régional pour récupérer une aide substantielle et ainsi démarrer plus vite la construction. D'autant que l'attente sur place est forte. Autre projet, bouclé celui-là : un terrain de sports qui sera construit avant la fin de l'année, grâce au financement de la Scac (Service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France à Lomé). Vidéo et cartes à l'appui, les enfants ont pu mettre une image et une histoire sur le village auquel ils viennent en aide.
De quoi ravir le fondateur de l'association. "Il n'y a pas que les dons. Ca a un autre impact, espère André Romano, ça peut peut-être susciter des vocations chez eux...".

Haut de page

Mentions légales