Association Haute-Marne Enfants du Togo - Mairie, 52500 Corgirnon

Pour le développement de l'alphabétisation au Togo.

Retour au sommaire

Lu dans la Presse : "Le Togo, seconde patrie d'André Romano"

André Romano est un homme de cœur qui s'est attaché à l'Afrique, plus exactement au Togo. Ce fils d'Italien marchand de bois, et de l'ancienne mairesse-institutrice, lui-même ex-prof de maths a créé en 2003 l'association Haute-Marne Enfants du Togo. L'humanitaire, c'est sa passion.

Mais pourquoi donc spécialement ce pays d'Afrique Noire ? "J'ai voyagé en Amérique du Sud et en Afrique de l'Ouest pour choisir un pays afin d'y exercer une action humanitaire". Son choix s'est arrêté en fait là où il a rencontré le plus de misère. Là où trop de gens ne peuvent pas être hospitalisés faute de mèdecin ou de matériel adéquat. L'association surveille que tout arrive bien sur place. "Tout", ce sont des manuels scolaires et surtout de l'argent pour construire une école dont huit bâtiments ont déjà été bâtis. Un autre projet est dans les limbes : un collège de quatre classes. HMET, qui compte 45 membres, a également fait sortir de terre un atelier-école de couture pour 24 400 €. L'association aide à des choses diverses. Des Togolais ont ainsi pu se soigner ou se faire opérer grâce à son financement. Sachant qu'une intervention chirurgicale coûte là-bas 70 000 F CFA soit 110 €, une fortune pour un citoyen du cru. Haute-Marne Enfants du Togo perçoit des subventions des communes de Bourmont, Champsevraine et Chaudenay. Episodiquement, l'association reçoit une aide du Conseil régional et du Conseil général qui, en l'occurence peut monter à 2 400 € comme cette année. Philosophie de l'histoire signée André Romano : "dans l'humanitaire, il faut se faire respecter et, en même temps, ne pas se laisser tromper".

Haute-Marne Enfants du Togo,
André Romano, Corgirnon,
tél : 03.25.88.53.91.
ou 03.51.55.21.21.

Haut de page

Mentions légales